classiques anglais

L’amant de lady Chatterley de David Herbert Lawrence

Relecture de ce classique anglais qui me laisse assez mitigée. Déçue dans un sens mais intéressée par certains aspects. Déçue parce que tout de même, en entamant la lecture de L’amant de lady Chatterley, on s’attend à un peu de gaudriole, non ? Eh bien sur ce chapitre, il me semble qu’il y a de quoi[…]

Le secret de William Wilkie Collins

Le secret a été publié en 1856. Wilkie Collins est souvent décrit comme précurseur du roman policier et du roman à suspens. Mais il ne s’agit pas ici d’un roman policier, et après lecture, j’ai du mal à me dire qu’il existe dans ce livre le moindre suspens… Août 1829 : Mrs. Treverton est à l’agonie.[…]

Orgueil et préjugés de Jane Austen

« C’est une vérité universellement reconnue qu’un célibataire pourvu d’une belle fortune doit avoir envie de se marier, et, si peu que l’on sache de son sentiment à cet égard, lorsqu’il arrive dans une nouvelle résidence, cette idée est si bien fixée dans l’esprit de ses voisins qu’ils le considèrent sur-le-champ comme la propriété légitime de l’une[…]

Retour en haut
Send this to a friend
Bonjour,
voici un article à lire sur Tête de lecture : https://yspaddaden.com/2009/06/01/orgueiletprejuges-janeausten/