Stock

Le gardien invisible de Dolores Redondo

On a en France une vision du roman policier espagnol essentiellement barcelonaise. Quelques éditeurs choisissent aujourd’hui de s’aventurer en-dehors de la capitale catalane pour nous faire découvrir certaines provinces qui ne manquent ni de charmes ni de crimes. Après par exemple Domingo Villar en Galice chez Liana Levi (à quand les tomes suivants ?) et la province[…]

Monde sans oiseaux de Karin Serres

De ceux qui ont inventé les cochons roses fluorescents, nous ne saurons rien, pas plus que ce qui se passe là-bas, en ville, par-delà les montagnes qui cernent le village de Petite Boîte d’Os, la narratrice. De sa naissance à sa mort, en une centaine de pages, elle raconte ce qui l’entoure, ce qui la[…]

Palladium de Boris Razon

Boris Razon, sous forme de roman, fait le récit d’une expérience très personnelle : la paralysie progressive de tout son corps et les longues semaines d’enfermement dans une carcasse douloureuse et immobile. Dans une première partie fulgurante, Boris Razon raconte l’abandon à la maladie. Il est plutôt douillet Boris, il a tendance à s’écouter, à chercher[…]

Yellow Birds de Kevin Powers

Bartle, vingt-et-un ans, est le narrateur de Yellow Birds. Il a été soldat en Irak, raconte sa guerre, ainsi que l’après. Quelque chose comme l’impossible retour. C’est que Bartle a juré à la mère de son copain Murph, dix-huit ans, qu’il ne lui arriverait rien, qu’il le ramènerait à la maison. Mais Murph est mort[…]

Le rapport de Brodeck de Philippe Claudel

Brodeck doit écrire. Parce qu’il est le seul à pouvoir le faire, lui dit-on, le seul à être habitué, le seul à avoir les mots. Pourtant Brodeck ne les trouve pas ces mots, il tergiverse, élude, a recours à l’autre langue, le patois du coin. Il dit l’Ereigniës pour désigner le meurtre collectif, car c’est[…]

Salon de beauté de Mario Bellatin

Ça commence par la description de poissons dans un aquarium, l’aquarium du salon de beauté annoncé dans le titre. Le narrateur décrit les espèces qu’il y a élevées, les faisant tant bien que mal cohabiter. Les poissons sont à l’image des femmes qui sortent du salon : gracieux, agréables à regarder.  Puis peu à peu, on[…]

Retour en haut
Send this to a friend
Bonjour,
voici un article à lire sur Tête de lecture : https://yspaddaden.com/2011/12/03/salon-de-beaute-mario-bellatin/